Hors collection


Extrait disponible

Dragon glouton, Diane Bouchard
Fantaisie théâtrale pour conteuse et marionnettes
juin 2009, 19 cm x 21,5 cm, 56 pages, ISBN 978-1-897058-84-8, prix: 12$
Version numérique 9,00$

La princesse Mirabelle va épouser le prince Beau Entiti. Vite, le dragon glouton, dévoreur d’habits de luxe, accourt au château. Sous le nez du garde de robes qui se retrouve tout nu lui aussi, il ne fait qu’une bouchée de la robe de la mariée et des vêtements des invités. Puis, le dragon enlève le prince pour se régaler de sa cape le lendemain matin. Mirabelle retrouvera-t-elle son titi de beau prince avant le petit-déjeuner du fin gourmet? La conteuse anime objets et marionnettes tout en jouant gloutonnement avec les mots.

 

Je ne connaissais pas l'eau avant de goûter vos larmes
Stéphane-Albert Boulais, Vincent Théberge, Pierre Guillaume
, poème affiche, mars 1986
Édition de tête sur Somerset satiné, 55,8 cm x 76,2 cm, prix :  120 $
Édition populaire sur Rolland Renaissance, 45,7 cm x 55,8 cm, prix :  10 $


Extrait disponible

Jean Nicolet. La vie captivante d’un honnête homme pionnier du Canada, Yves Breton
mai 2012, 12,7 cm x 19,7 cm, 132 pages, ISBN 978-1-771200-00-4, prix: 15$
Version numérique 11,25$

Ce récit historique présente Jean Nicolet, personnage exceptionnel des débuts du Canada fondé en 1608 par Samuel de Champlain. L’œuvre met aussi en relief une époque et ce qu’elle comprenait en matière d’espoirs comblés ou brimés, de grandeur humaine, de déchéance et d’élans vitaux vers des idéaux en rapport avec ce que l’être humain possède de plus beau. Jean Nicolet a excellé dans de multiples fonctions : interprète, explorateur, diplomate, conciliateur, pacificateur et administrateur.

Jean Nicolet – La vie captivante d’un honnête homme met en valeur cette faculté que les pionniers avaient de s’exprimer avec des mots d’esprit leurs états d’âme, jugements, déceptions et perceptions, de même que leur admiration devant les splendeurs naturelles des contrées qu’ils exploraient et la grandeur d’âme des Indiens amis qui y vivaient.


Extrait disponible

Ottawa. Une nouvelle légende, Lysette Brochu
février 2007, 15,25 cm x 20,30 cm, 128 pages, ISBN 1-897058-41-1, prix: 15$
Version numérique 11,00$

«Ce récit va permettre à nos jeunes de mieux connaître les Amérindiens et l’histoire de notre grande région.» (Michel Prévost, archiviste en chef de l’Université d’Ottawa)

Dans ce livre pour tout âge, l’auteure souhaite faire mieux connaître la culture amérindienne, plus particulièrement cette nation qu’on appelle les Odawas ou les Outaouaks, et elle tente à la fois d’expliquer, tout en initiant les enfants au genre littéraire de la légende, pourquoi la ville de Bytown porte aujourd’hui le nom d’Ottawa, et comment la «Grande rivière» en est venue à s’appeler la rivière des Outaouais (Ottawa en anglais; Kichissippi en algonquin). La légende est accompagnée de notes pédagogiques et on y retrouve une variété d’articles et d’activités pouvant intéresser les jeunes du primaire, de l’intermédiaire et du secondaire.


Extrait disponible

Histoires de la rue , Éclats de vie , sous la direction de Lise Careau
mars 2014, 11 cm x 18 cm, 110 pages, ISBN 978-1-77120-189-6, prix: 7.95$
Version numérique 5,99$

Histoires de la rue – Éclats de vie est un collectif de textes créés à Ottawa lors d’ateliers offerts en milieux communautaires. Ce recueil, réalisé grâce à l’aimable participation des Éditions du Vermillon, propose plus d’une quarantaine de textes exprimant sous forme poétique ou prosaïque le cheminement souvent marginal des personnes qui ont participé aux ateliers de création.

Quatre auteurs de l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français (AAOF) se sont investis pour amener les participants à exprimer cette part de créativité qui dort en chacun de nous et qui n’a souvent besoin que d’un accompagnement pour se manifester et s’épanouir. L’AAOF est heureuse de contribuer à la vitalité de la communauté par le biais de tels projets.

 

Moulinette, Nicole V. Champeau, pièce en un acte
mars 2001, 15 cm x 23 cm, 98 pages, ISBN 1-894547-14-4, prix: 16$

Moulinette - la nostalgie non pas de ce qui a été mais de ce qui aurait pu être - s'ouvre sur des terres démembrées, un fleuve dont on a modifié le cours, des rapides qui ne sont plus et sur le village de Moulinette dont les vestiges vont bientôt disparaître. Des êtres se rassemblent une ultime fois avant d'assister à un spectacle bouleversant : l'eau viendra engloutir irrévocablement ce qui reste de maisons, d'églises, de cimetières, de commerces, de champs, de routes, de voies ferrées et de la magnifique chevauchée des rapides du Long-Sault.

Haïti, je t’aime ! Ayiti, mwen renmen ou ! Collectif
septembre 2010, 16,5 cm x 21,6 cm, 256 pages, ISBN 978-1-926628-04-2, prix : 20$

Collectif, cinquante-trois contributions d’ici et d’Haïti en collaboration avec l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français sous la direction de Lysette Brochu, Jean Malavoy et Claire-Marie Bannier.

Le 12 janvier 2010, Haïti a été foudroyé par un tremblement de terre d’une rare violence. En l’espace de soixante secondes, plus de deux cent mille personnes ont été fauchées debout en plein coeur de leur vie. Cinquante-trois personnes ont participé à ce collectif où tout le monde a sa place, soit les membres de l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français (AAOF), mais aussi des Haïtiens qui ont vécu en Haïti le séisme et d’autres qui ont le regard d’abeille des gens de la diaspora. Cette prise de parole a également rejoint une enseignante et tous ses élèves d’une école de Gatineau. Ces textes regroupent tous les genres littéraires : récits, nouvelles, lettres, fables, essais, contes, poèmes et haïkus.

Bonheur d'écrire, Atelier littéraire des Outaouais, Jacques Flamand, collectif
décembre 2009, 18 cm x 21,5 cm, 172 pages, ISBN 978-1-897058-93-0, prix: 15$

Treize auteurs de l’Atelier littéraire des Outaouais ont composé un bouquet de textes disant leur cheminement dans l’écriture, leurs raisons d’écrire, le bonheur d’écrire.
Une deuxième gerbe s’épanouit en récits, nouvelles, poèmes, réflexions, sur différents thèmes :
• les relations intergénérationnelles, l’enfance, l’adolescence, le désœuvrement et le besoin d’amitié chez les jeunes,
• la maladie, la mort, la religion, la recherche du divin,
• la poésie de la beauté du monde, la vie à la campagne, les animaux, la nature,
• le voyage, le respect de l’autre dans ses différences, l’écart grandissant entre pays pauvres et pays industrialisés.
Dans son avant-propos, le directeur, Jacques Flamand, évoque le destin du livre sur papier.

 

Survenance, Andrée Lacelle, dialogue
mars 2001, 21,5 cm x 35,5 cm, 96 pages, ISBN 1-894547-18-7, prix: 15$

Survenance, dialogue de Andrée Lacelle, interprété magnifiquement par Marie Tifo et Pierre Lebeau, a été créé en décembre 2000, sur les ondes de la Chaîne culturelle FM de la Société Radio-Canada, dans le cadre de l'émission Alexis Martin présente. Réalisation : Claire Couture. Après des années de séparation, une femme et un homme autrefois amants se retrouvent. Tout se passe comme si leur lien n'avait jamais cessé de se nouer, se dénouer, se renouer. Une passion amoureuse se joue du temps et de l'espace. Survenance est une sorte de huis clos qui force l'ouverture.

 

Coïncidence secrète, Andrée Lacelle, poèmes
quatre dessins de Denise Bloomfield
mars 1985, 22 cm x 28 cm, quatre pages plus vingt feuilles détachées sous une couverture-enveloppe de conception artistique, ISBN 0-919925-09-X, prix: 13$

Poésie intérieure où, par touches délicates, le monde extérieur rejoint le moi profond.

 

Frontenac, Jacqueline Martin, théâtre (16 ans et + )
1990, 15 cm x 23 cm, 300 pages, ISBN 0-919925-62-6, prix: 20$

Frontenac est la transposition littéraire et dramatique d'une fresque historique. Marquée du sceau du Comte de Frontance, cette époque, qui remonte au dernier quart du XVII siècle en Nouvelle-France, nous est livrée de «vive voix» dans un ton, un climat et un sentiment d'authenticité.

f

Princesse Pop-Corn, Ginette Proulx Weaver, comédie en trois actes
janvier 2010, 19 cm x 21,5 cm, 72 pages, ISBN 978-1-897058-85-5, Prix : 12$

Sorcière a jeté un sort à Princesse Pop-Corn et à ses parents. Elle veut ainsi se venger de ne pas avoir été invitée au baptême de la princesse. Lorsque celle-ci a huit ans, Sorcière l’emmène chez elle. Depuis, les activités de la princesse se limitent à boire du cola, s’empiffrer de pop-corn et regarder la télévision. Sorcière est désespérée. LeLoup et la sorcière Racinette pourront-ils aider la princesse à s’en sortir?

Le dernier vol du Petit Prince. The Last Flight of the Little Prince, Jean Pierre de Villers
illustré en couleurs par Christian Quesnel
septembre 2000, 22 cm x 20 cm, 80 pages, ISBN 1-895873-83-5, prix: 16$

Antoine de Saint-Exupéry a écrit Le Petit Prince à New York pendant la Deuxième Guerre mondiale. Le 31 juillet 1944, il disparut au cours d'une mission de reconnaissance au-dessus du Midi de la France. En novembre 1993, la Bibliothèque Pierpont-Morgan de New York exposa les dessins de Saint-Exupéry pour l'édition américaine du Petit Prince. C'est à cette occasion que Jean-Pierre de Villers rencontra Wilhelm von Stadde, pilote qui était en patrouille le jour de la disparition de Saint-Exupéry. Le dernier vol du Petit Prince est le récit quelque peu fantastique de ce qui arriva au-dessus de ce merveilleux paysage de France le 31 juillet 1944.